14 févr. 2012

Le royaume de Kensuké - Michael Morpurgo

Le royaume de Kensuké par Michael Morpurgo
Le royaume de Kensuké
Les parents de Michael viennent d'être licenciés de la briqueterie où ils étaient employés tous les deux. Tous les dimanches, ils ont l'habitude d'aller faire de la voile sur un lac artificiel. Un jour le papa leur propose de profiter de leur indemnité de licenciement pour faire le tout du monde à la voile. du haut de ces onze ans Michael se fait une joie de partir ainsi à l'aventure sur Peggy Sue un voilier de douze mètres avec ses parents et sa chienne « Stella Artois ». Ses parents l'invitent à consigner dans un journal ces souvenirs personnels. Une nuit, la veille de l'anniversaire de ses douze ans, alors qu'il est de quart et que Stella aboie sur le pont, il quitte son poste et bascule par-dessus bord avec elle. Il se réveille avec elle sur une petite île qui semble seulement habitée par des animaux. Pourtant un jour il découvre un bol d'eau et de la nourriture, quelqu'un semble donc prendre soin de lui. Ainsi fait-il la rencontre d'un vieil homme du nom de Kensuké, les premiers rapports sont houleux puis les circonstances vont faire qu'ils apprennent à se connaître, chacun révélant à l'autre comment ils ont échoué ici. En fait Kensuké est un médecin japonais seul rescapé d'un bateau bombardé pendant la seconde guerre mondiale. Sur l'île il a appris à survivre et à protéger les animaux des chasseurs peu scrupuleux, il souhaite rester sur l'île persuadé que sa femme et son fils n'ont pas survécu à la bombe atomique qui a détruit Nagasaki quarante ans plus tôt. Entre eux des liens père fils se tissent, l'ancien initie le plus jeune aux techniques de la pêche, de la peinture, de la protection des animaux en échange de cours d'anglais qui vont leur permettre de mieux communiquer. Tiraillé entre son amitié pour Kensuké et l'envie de revoir ses parents Michael va devoir faire preuve de patience. Un roman d'aventures d'une profonde humanité largement influencé par Robinson Crusoé, les illustrations en aquarelles rendent la lecture d'autant plus agréable pour les plus jeunes lecteurs. Récompensé par le prix Tam-Tam Je Bouquine et le prix Sorcières roman 9 – 12 ans, cette histoire d'amitié ravira les jeunes lecteurs mais aussi les plus grands en quête de valeurs telles que l'art et la générosité. 

2 commentaires:

  1. Un coup de coeur pour moi ! A conseiller à tous,aux petits comme aux grands !

    RépondreSupprimer
  2. Je garde un très bon souvenir de cette lecture prenante et profonde. Effectivement, ce roman s'adresse aux petits comme aux grands.

    RépondreSupprimer